Le vieillissement cutané

Mis à jour : 19 févr. 2019


La peau est un organe dont les cellules se renouvellent chaque jour. En temps normal, ce cycle de renouvellement dure 28 jours mais celui-ci s’allonge sous les effets du temps entraînant alors une accumulation des cellules anciennes. Découvrez ici les causes du vieillissement cutané et les moyens pour prévenir ce phénomène naturel.


Un vieillissement observé dans toutes les couches

Le vieillissement cutané concerne chaque personne et se produit dans toutes les couches de la peau.

Au niveau de l’épiderme, couche la plus superficielle, plusieurs phénomènes sont observés tels qu’un ralentissement du renouvellement cellulaire ou une réduction de la production des lipides à la surface cutanée. La peau devient alors plus fragile et paraît plus terne et épaisse. Au fil du temps, la peau devient également plus sensible aux rayons ultraviolets du soleil et sa capacité à cicatriser diminue.

A partir de l’âge de 25 ans, le derme s’atrophie avec une baisse de production de collagène de 1% par an en moyenne. A cela s’ajoute une diminution de l’élastine et une désorganisation de la structure du tissu conjonctif sous-jacent ce qui favorise l’apparition de rides. Il est également observé une diminution de l’apport sanguin, des nutriments et de l’oxygène dû à une diminution des connexions entre les vaisseaux sanguins, ce qui rend la peau plus pâle.

Enfin au niveau de la couche la plus profonde qu’est l’hypoderme, la taille et le nombre de cellules adipeuses diminuent. Ce tissu joue un rôle primordial de soutien, son appauvrissement a donc pour conséquence directe une perte de volume et un creusement des joues. Cette perte de densité se manifeste par une peau plus fine.


Les causes du vieillissement cutané

Le vieillissement cutané est lié à une altération des mécanismes de réparation des cellules de la peau. Cela est déterminé d’une part par des causes intrinsèques tel que le stress oxydatif. Celui-ci est le résultat d’un déséquilibre entre la production de substances toxiques, les radicaux libres et la production d’anti-oxydants qui permettent de les neutraliser. Les radicaux libres, lorsqu’ils sont présents en trop grande quantité dans l’organisme, entraînent une détérioration des membranes cellulaires et diminuent la synthèse de collagène, d'élastine et d’acide hyaluronique, essentiels à l’élasticité de la peau.

D’autre part, le vieillissement cutané est la conséquence des effets de facteurs extrinsèques sur la peau. Ces derniers accélèrent la production de ces radicaux libres et diminuent le renouvellement des cellules dermiques.

Le soleil est le premier facteur imputable au vieillissement cutané prématuré. Les rayons ultraviolets UVA et UVB sont responsables de dommages cellulaires. Si les seconds sont majoritairement arrêtés par l’épiderme, les UVA quant à eux atteignent la couche la plus profonde de la peau et provoquent d’importants effets biologiques. Ces rayons ciblent différents constituants cellulaires comme les protéines ou l’ADN ainsi que les vaisseaux sanguins et les fibroblastes. Au fur et à mesure de l’exposition au soleil, les systèmes de réparation deviennent moins performants et la production de collagène et d’élastine s’amincit. La peau est donc moins élastique et des taches pigmentaires apparaissent plus facilement. Également appelées “taches de vieillesse”, celles-ci sont dues à une désorganisation des mélanocytes sous-jacents provoquée par les rayons UV.


Enfin, l’hygiène de vie et l’environnement jouent un rôle considérable dans le vieillissement cutané notamment :

  • Le Tabac : Si aucun mécanisme n’explique jusqu’à alors le rôle du tabac, il semblerait que la fumée du tabac modifie l’activité des protéines régulant le renouvellement des cellules de la peau, appelées les métalloprotéinases matricielles.

  • La pollution : Riche en ozone et en particules fines, elle rend la peau plus sensible et diminue la production des antioxydants produits naturellement par l’épiderme et indispensables pour lutter contre l’excès de substances toxiques.

Le vieillissement cutané, en se produisant dans toutes les couches de la peau est responsable de changements physiques. Pour ralentir l’apparition de rides et garder un teint lumineux, il est primordial de limiter le stress oxydatif nocif pour le renouvellement cellulaire. Le soleil reste l’ennemi caché pour la jeunesse de la peau. Plus sensible aux rayons ultraviolets, la peau âgée a besoin d’une protection maximale et quotidienne.

Ouvert du lundi au samedi : 9h00 - 20h30
01.43.65.95.88  | contact@newderma.fr
22 Avenue Chanzy, Vitry-Sur-Seine 

​© 2020 - New Derma | Institut Médical - Tous droits réservés

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle